banner

Film : visite du lycée

lycee-en-video

Evénements passés

affiche-expo-grand-meaulnes-16nov
2013 (expositions, conférence)

2012-aalvp-expo-20octobre
2012 (exposition)

2007oct13expo
2007 (exposition)
Attention ! seule une petite sélection des articles est visible
ci-dessous
si vous n'êtes pas connecté depuis l'Espace Adhérents
L'AALVP participera à la 1ère Journée nationale "Retour vers le bahut"
www.retourverslebahut.fr
Samedi 6 juin de 10h à 12h au lycée Voltaire :
exposition sur l'histoire du lycée, rencontres (accès libre)
Logo-web-RVLB-400x190
Suite à l'Assemblée générale extraordinaire de l'AALVP du 28 mars,
et au changement de statuts :

- L'association change de nom et devient
AALVP - Association Amicale du Lycée Voltaire de Paris
(au lieu de Amicale des Anciens du Lycée Voltaire de Paris)

- L'adhésion est ouverte à "toute personne physique majeure
ayant fréquenté ou fréquentant le lycée-collège Voltaire"
Nous avons fait réaliser ce porte-clés en métal à destination des adhérents.
Première distribution : le 28 mars 2015 lors de notre Assemblée générale.
porte-cles-lycee-voltaire-aalvp
mutsamuduÀ partir du succès littéraire, l'an passé, du poète Soeuf Elbadawi, est né un projet culturel destiné à des jeunes Comoriens et à des jeunes Français pour lever le voile sur les drames causés par la recolonisation de Mayotte.

C'est à cette occasion qu'est née l'idée d'un partenariat entre le lycée de Mutsamudu et le lycée Voltaire, à Paris. Éloignés de 10 000 kilomètres, des élèves des deux pays, en classe de seconde, suivent depuis la rentrée de septembre des ateliers d'écriture sur les thématiques de la traversée, des disparus et de l'émiettement de l'espace.
> Article de l'Humanité

Les lycées parisiens de 1879 à 1914 (le Lycée Voltaire ouvre ses portes en 1890) :
[cliquer sur l'image pour l'agrandir]

lycees-parisiens-1879-1914

1977-pierre-bugnonPour fêter les 80 ans de Pierre Bugnon,
(professeur de musique au lycée Voltaire de 1969 à 2001 !), un "anniversaire suprise" est organisé le 14 février, suivi d'un repas.

Le programme étant gardé secret, si vous souhaitez y participer, faire partie du spectacle ou en savoir plus, contactez l'AALVP.


Pierre Bugnon en 1977 (photo Roland Geldwerth)

jpov-2015
La Journée "Portes Ouvertes C.P.G.E."
(classes préparatoires aux grandes écoles)
se déroulera le SAMEDI 7 FEVRIER 2015
de 10h à 16h.

Photos : Stanislas Trinssoutrop - 11.01.2015
2015-01-11-lyceevoltaire-01
2015-01-11-lyceevoltaire-022015-01-11-lyceevoltaire-05
2015-01-11-lyceevoltaire-08
2015-01-11-lyceevoltaire-10
2015-01-11-lyceevoltaire-06


VIDEO

Voltaire, Extrait du Dictionnaire philosophique (1764)

On entend aujourd'hui par fanatisme une folie religieuse, sombre et cruelle. C'est une maladie de l'esprit qui se gagne comme la petite vérole. Les livres la communiquent beaucoup moins que les assemblées et les discours. On s'échauffe rarement en lisant : car alors on peut avoir le sens rassis. Mais quand un homme ardent et d'une imagination forte parle à des imaginations faibles, ses yeux sont en feu, et ce feu se communique; ses tons, ses gestes, ébranlent tous les nerfs des auditeurs. Il crie : « Dieu vous regarde, sacrifiez ce qui n'est qu'humain ; combattez les combats du Seigneur ! » et on va combattre.

Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère.

Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un fanatique novice qui donne de grandes espérances ; il pourra bientôt tuer pour l'amour de Dieu. [...]

Il n'est d'autre remède à cette maladie épidémique que l'esprit philosophique, qui, répandu de proche en proche, adoucit enfin les mœurs des hommes, et qui prévient les accès du mal; car dès que ce mal fait des progrès, il faut fuir et attendre que l'air soit purifié. Les lois et la religion ne suffisent, pas contre la peste des âmes ; la religion, loin d'être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés. [...]

Les lois sont encore très impuissantes contre ces accès de rage : c'est comme si vous lisiez un arrêt du conseil à un frénétique. Ces gens-là sont persuadés que l'esprit saint qui les pénètre est au-dessus des lois, que leur enthousiasme est la seule loi qu'ils doivent entendre.

Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes, et qui en conséquence est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ? [...]

Voltaire
Extrait du Dictionnaire philosophique
(1764)